Recherche :

Étiquette biodégradable ou etiquette biosourcé  : laquelle choisir ?

etiquette biodégradable ou biosourcée

L’étiquette biodégradable – Natureflex + adhésif biodégradable

Le frontal, film à base de cellulose est donc biosourcé (origine=bois). Le frontal et l’adhésif sont aussi biodégradables et compostables. Cette construction n’a de sens que si elle est posée sur un emballage ou flacon lui aussi biodégradable ou compostable. Par contre, si votre cliente met cette construction sur un plastique non biodégradable, c’est néfaste pour l’environnement car cela généré du méthane et donc des gaz à effet de serre.

L’étiquette biosourcée (PE biosourcé) avec colle acrylique permanente standard

Le PE biosourcé est réalisé à partir de canne à sucre, donc matière issue de biomasse : le sucre est craqué pour faire de l’éthanol et ensuite des granulés de PE qui sont transformés en films. La fin de vie du PE biosourcé est la même que pour un PE standard.

Le PE n’est pas biodégradable et pas compostable. C’est pour cela qu’on l’associe à un adhésif standard et pas à l’adhésif compostable (aucun intérêt).

Si l’étiquette est collée sur un flacon PE, le flacon PE avec son étiquette PE pourra être recyclé s’il existe une filière de recyclage là où ce sera mis en poubelle.

En résumé

Si le flacon est compostable, je vous conseille le Natureflex avec colle biodegradable pour rester cohérent. 

Si le  flacon est en PET, alors l’idée est le CleanFlake. ou le tintoretto Greaseproof (donc biosourcé et géré de manière responsable) qui doit tenir en milieu humide. Sur un flacon plastique, s’il y a une filière de recyclage du plastique, alors le plastique sera recyclé sans être trop perturbé par l’étiquette. En effet le frontal papier et la colle seront incinérés lorsque le plastique sera fondu en vue de son recyclage.

En conclusion, le choix de l’étiquette dépend du choix du flacon afin que la fin de vie soit cohérente pour l’ensemble.

Pas de questions

Posez votre question

Demandez votre devis